Facebook Suivez-moi sur Twitter  

Articles

Le titre se jouera à Magny-Cours !

Newsletter 6 octobre 2010 par Romane Didier

Kevin Estre, Team Sofrev-ASP - Porsche Matmut Carrera Cup 2010

10ème et 11ème manches, Monza, 2/3 octobre 2010

 

Le jeune Isérois Kevin Estre, leader de la Porsche Matmut Carrera Cup, pouvait craindre cet avant-dernier rendez-vous à Monza : contrairement à ses adversaires directs, il n’avait jamais couru dans ce « temple de la vitesse », où les 911 GT3 Cup dépassent 270 km/h en pointe. Il s’est pourtant débrouillé pour signer les deux pole positions… Mais il n’a pu faire mieux que 2ème puis 3ème en course, suite à un tout droit dans la première, et à cause d’un problème technique plutôt original dans la deuxième. Ce sera « quitte ou double » à Magny-Cours pour décrocher le titre !

 

Histoire d’ajouter à la difficulté, la pluie tombe aux essais libres. Kevin dispose donc de moins de temps que prévu pour prendre ses repères avant les qualifications qui se déroulent sur une piste sèche. Il domine pourtant les deux séances, avec 347 puis 181 millièmes de marge. Le pilote ICSport – Emblem Racing poursuit donc une série, entamée à Albi, de quatre pole positions consécutives. Il porte son score à 6 depuis le début de la saison, soit plus de 50%, et ajoute deux points à son total au championnat.

 

Mais les gros points se marquent en course. Samedi après-midi, Kevin s’engouffre en tête dans l’entonnoir de la première chicane, devant Makowiecki. Les deux protagonistes de la lutte pour le titre semblent de force égale lors des premiers tours, puis Kevin se détache. Mais en fin de course, Mako est plus à l’aise. « Ma voiture s’est dégradée et Fred est revenu » explique Kevin « J’ai fini par bloquer les roues arrière et couper la chicane. » Le pilote Sofrev-ASP achève ce premier périple milanais à la 2ème place, à 1’’718 de Mako.

 

La revanche dominicale commence sur le même scénario, avant l’entrée en piste de la voiture de sécurité dès le deuxième tour. « Au restart, je prenais de l’avance dans les virages, mais Fred Mako et Ludo Badey revenaient dans les lignes droites. Je ne pouvais pas le voir, mais mon pare-chocs arrière était décroché des deux côtés. L’effet « aéro frein » me faisait perdre 7 ou 8 kilomètres/heure en pointe. Fred m’a passé à la deuxième chicane, et Ludo un tour plus tard au bout de la ligne droite. Par la suite, j’étais aussi vite qu’eux grâce à l’aspiration, mais pas moyen de repasser. »

 

Sofrev-ASP a assuré le titre « Teams » à Monza, et Kevin est sacré champion Junior. Il est toujours en tête du championnat A avec cinq points d’avance avant l’épreuve décisive de Magny-Cours. Le décompte des deux moins bons résultats pourrait lui être moins favorable, mais les calculs définitifs se feront dans la Nièvre, où Kevin a remporté trois victoires sur quatre possibles au volant d’une Porsche Cup, en 2008 et 2009…