Facebook Suivez-moi sur Twitter  

Articles

Double pole et double victoire

Newsletter 13 septembre 2010 par Romane Didier

Kevin Estre, Team Sofrev-ASP - Porsche Matmut Carrera Cup 2010

8ème et 9ème manches, Super série FFSA, Grand Prix d’Albi, 11/12 septembre 2010

 

Kevin Estre n’a été obligé de doubler personne, si ce n’est quelques retardataires, pour s’imposer à Albi. Par contre, il a doublé… les pole positions et les victoires. Parti en tête samedi comme dimanche, il a s’est offert par deux fois un cavalier seul et conforte sa place de leader au classement de la Porsche Matmut Carrera Cup.

 

Lors de ses deux précédentes expériences sur ce tracé, « albigeois » avait plutôt rimé avec « pas la joie » pour Kevin Estre. Le millésime 2010 fut nettement plus prolifique, puisque seul le meilleur tour de la course 1 lui a échappé. « Nous avons beaucoup travaillé sur le set-up avec mon équipe Sofrev ASP après les essais libres, car mon adversaire principal pour le titre Frédéric Makowiecki me devançait de six dixièmes. En fait, nous avons compris plus tard qu’il avait passé des pneus neufs ! En qualification, ma voiture se comportait à merveille, j’ai fait la pole de la course 1 avec plus de 3 dixièmes d’avance. » Kevin va encore plus vite dans la deuxième séance qualificative, et même si « Mako » se rapproche à moins de deux dixièmes, le pilote ICSport-Emblem Racing obtient une nouvelle pole, la quatrième de la saison.

 

Au départ de la course 1, Kevin conserve l’avantage, avec son équipier Ludovic Badey dans sa roue. Au premier freinage du virage du Parc, Ludo tire tout droit, et Kevin boucle le premier tour avec quelques longueurs d’avance sur Mako. La situation se stabilise jusqu’à la mi-course. « Fred était plus vite dans certaines portions du circuit, il est revenu, mais il n’a jamais pu se mettre à côté de moi, sauf une fois, dans le dernier tour. La voiture devenait délicate et j’ai eu du mal à trouver la motricité à la sortie de la chicane lente du Club House. Il a mis les deux tiers de sa voiture à côté de la mienne à l’entrée de la chicane du Séquestre, mais j’ai pu garder l’avantage jusqu’à la ligne. »

 

Dimanche, la Porsche n°5 aux couleurs d’Anaveo s’engouffre à nouveau en tête dans le premier « S ». Kevin se dirige vers son quatrième succès de l’année, pour le plus grand plaisir de Stéphan Van Vlokhoeven, le « boss » d’Emblem Racing venu à Albi pour encourager son poulain. L’avance finale de Kevin dépasse cette fois 8 secondes sur Morgan Moullin-Traffort. Fred Mako termine 3ème avec une crevaison lente, suite à un contact avec une pile de pneus.

 

« Nous avons vraiment bien travaillé avec le team pour être performants et constants. J’espère une fin de saison à l’image de ce week-end. J’ai aujourd’hui 17 points d’avance, mais il faudra décompter les deux moins bons résultats, ce qui pour l’instant ne joue pas en ma faveur. Ceci dit, il reste encore beaucoup de points à prendre ou à perdre. La Cup se joue souvent dans la toute dernière course, et avant de sortir les calculettes à Magny-Cours, nous irons à Monza les 2 et 3 octobre. Là-bas, Fred aura l’avantage de l’expérience, mais je connais tout de même le tracé pour y avoir couvert quelques tours cet été au volant d’une sportive. »