Facebook Suivez-moi sur Twitter  

Articles

2 et 2 = 2 !

Newsletter 13 mai 2010 par Romane Didier

Kevin Estre, Team Sofrev-ASP - Porsche Matmut Carrera Cup 2010

5ème et 6ème manches, Spa-Francorchamps (Le Mans Series), 7/8 mai 2010

 

Pour ses débuts sur le majestueux tracé de Spa-Francorchamps, Kevin Estre a mené par deux fois sa Porsche de l’équipe Sofrev-ASP à la 2ème place. Le voici dans la position du chasseur, en 2ème position au classement provisoire de la Porsche Matmut Carrera Cup, qui basculera dans sa deuxième moitié sur un autre circuit de légende : celui des 24 Heures du Mans à la mi-juin…

 

Depuis ses débuts en auto, Kevin Estre s’est toujours concentré sur des objectifs nationaux. La saison 2010 offre à cet ancien champion d’Europe de Karting l’occasion de découvrir de nouveaux horizons, grâce au soutien de la structure de management ICSport, d’Emblem Racing, d’Anaveo et de ses autres fidèles partenaires. Il s’est ainsi illustré à Oschersleben en ADAC GT Masters, à Silverstone en championnat d’Europe FIA GT3, et le week-end dernier à Spa-Francorchamps. La Porsche Matmut Carrera Cup s’est offert un crochet par le circuit ardennais et figurait au programme des épreuves de support des 1000 kilomètres Le Mans Series.

 

Baptême pluvieux, baptême heureux ? Kevin réalise le 2ème temps des essais libres sous la pluie. Il reproduit ce classement lors de la première séance qualificative, alors que l’asphalte commence à sécher. « Je suis passé à deux dixièmes de la pole. Dans la deuxième séance, la piste était à peu près sèche, mais je manquais de repères pour « claquer » un temps tout de suite, en profitant du « jus » des pneus. » La plus grande expérience des lieux revendiquée par Frédéric Makowiecki fait encore la différence. Pour sa deuxième visite à Francorchamps, Ludovic Badey, parvient à devancer Kevin pour le gain de l’extérieur de la première ligne.

 

La course 1 se déroule samedi matin sous un ciel tristounet, mais la pluie renonce à troubler les débats. Mako prend quelques longueurs d’avance, puis Kevin stabilise l’écart, avant de le réduire en fin de course. Mais la Messe est dite, et il passe sous le damier en 2ème position.

 

En fin d’après-midi, Kevin obtient le même résultat dans la course 2, mais dans la douleur. Il commence par doubler son équipier Badey à la chicane des Combes. « On perd toujours un peu de temps en dépassant, et Mako a pu prendre un peu d’air. J’ai cravaché pour ne pas le laisser partir, mais au freinage de la chicane « Bus Stop », la voiture s’est délestée sur une bosse et quand la suspension est revenue en butée, je n’ai pu éviter un blocage de la roue avant droite. » Aïe ! En général, un plat sur un pneu ne fait qu’empirer, et Kevin n’échappe pas à cette règle physique dévastatrice. Mako s’échappe, Badey revient et Kevin doit se battre contre un violent sous-virage, notamment dans la courbe rapide de Blanchimont. « J’ai franchi la ligne blanche deux fois à cet endroit, ce qui aurait dû me valoir un simple avertissement. Mais les commissaires m’ont infligé 25 secondes de pénalité. Avec mon team-manager Jérôme Policand, nous sommes allés les voir après la course. Ils ont visionné les images et m’ont rendu ma 2ème place. »

 

Kevin compte 10 points de retard sur Fred Mako, l’équivalent de l’écart entre une 1ère et une 4ème place. Largement en tête du championnat Junior, il est également l’un des artisans du leadership de Sofrev-ASP au classement « Teams ». Mais il ne faudra rien lâcher pour décrocher un deuxième titre automobile absolu après celui de champion de France de Formule Campus, empoché par Kevin en 2006. Les prochains combats promettent d’être sans merci !

 

Le programme des découvertes à venir est intéressant : Kevin va se rendre à Brno, pour la deuxième étape du championnat d’Europe FIA GT3, puis au Mans, sur le grand circuit de 13,629 km. Il s’agit bel et bien du tracé des 24 Heures du Mans, où la Porsche Matmut Carrera Cup disputera une unique course, quelques heures avant le départ de la 78ème édition de la grande classique sarthoise, le 12 juin prochain !