Facebook Suivez-moi sur Twitter  

Articles

Un lièvre dans la Nièvre

Newsletter 18 juillet 2012

Kévin Estre, pilote icsport management

Porsche Matmut Carrera Cup, GT Tour à Magny-Cours, 14/15 juillet 2012

 

Entre deux courses de Supercup, Kévin Estre a saisi l’opportunité d’effectuer une pige dans le peloton de la Porsche Matmut Carrera Cup à Magny-Cours… En fait, il serait plus judicieux d’écrire « devant » le peloton ! Le champion en titre de la discipline a dominé les prétendants à sa succession en ajoutant deux pole positions et deux larges victoires à son palmarès.

 

C’est à l’invitation de l’équipe Nourry Compétition que le pilote icsport management a renoué avec la « Cup » en version française. « J’avais un week-end « off » dans le calendrier de la Supercup et de la Porsche Carrera Cup Allemagne. J’ai accepté la proposition avec plaisir car j’aime beaucoup Magny-Cours et je n’avais plus couru ici depuis deux ans. Comme la 911 GT3 Cup utilisée en France est la même que dans les autres championnats, le fait d’ajouter une épreuve à mon programme est à la fois plaisant et bénéfique. De plus, l’équipe de Michel Nourry est aussi conviviale que professionnelle. Je savais donc que j’avais une bonne chance de me battre pour la victoire…  »

 

Déjà très largement au dessus du lot lors des essais libres sous la pluie, Kévin confirme, dans des conditions similaires, ses prétentions lors des qualifications. Il décroche sans coup férir les deux pole positions. En ce week-end de fête nationale, trois courses sont prévues avec trois durées différentes : 30, puis 40 et enfin 20 minutes. Le climat se charge d’ajouter trois niveaux d’adhérence, avec un circuit de Magny-Cours détrempé samedi soir, gras dimanche matin et enfin totalement sec en fin d’après-midi.

 

La course 1 se déroule au coucher du soleil. Cette lumière magnifique et l’essaim de Porsche multicolore sur la piste luisante fait le bonheur des photographes. Kévin se régale tout autant et fausse rapidement compagnie à ses adversaires. « J’ai creusé un gros écart dans les premiers tours. Puis, j’ai commencé à gérer mon avance qui est restée constante jusqu’à l’arrivée. » Kévin agrémente cette chevauchée victorieuse du meilleur tour en course.

 

Le départ de la course 2 est mouvementé. « Sylvain Noël m’a bousculé au premier virage. J’ai réussi à éviter le bac et à reprendre la piste en 6ème position. A la fin du premier tour, j’étais 2ème derrière mon coéquipier Lonni Martins, que j’ai doublé au troisième tour. Je me suis alors remis à attaquer comme la veille pour prendre une bonne avance. Nous étions à la fois plus rapide et plus réguliers que les autres, c’était donc une bonne course… » Et une belle victoire, la 25ème de Kévin au volant d’une Porsche Cup, tous championnats confondus !

 

Les temps réalisés lors de la course 2 déterminent la grille de départ de la course 3. La pole est pour Sylvain Noël qui, n’ayant rien à perdre, s’était arrêté pour monter des pneus neufs et signer le meilleur tour. Kévin prend tout de même le meilleur au premier passage dans la courbe d’Estoril mais le comportement de sa voiture ne tarde pas à lui jouer des tours. « Les roues arrière bloquaient dans les gros freinages malgré une répartition privilégiant le train avant. Les sensations étaient bizarres, l’arrière bougeait beaucoup et j’ai fait un tête à queue éliminatoire dans le grand gauche au début du deuxième tour. Quoiqu’il en soit, avec deux pole positions et deux victoires, le bilan du week-end est excellent. On a atteint l’objectif en prouvant que le binôme Estre/Nourry Compétition était performant. »

 

Kévin va maintenant se rendre à Hockenheim pour une manche importante de la Porsche Mobil 1 Supercup dans le cadre du Grand Prix d’Allemagne de F1, les 21 et 22 juillet.