Facebook Suivez-moi sur Twitter  

Articles

Kevin Estre à l’assaut de l’infernal trio en Supercup… et de retour en France pour la fête nationale !

Newsletter 11 juillet 2012

Kévin Estre, pilote icsport management

Porsche Mobil 1 Supercup, 6ème manche, Grand Prix de Grande-Bretagne, 8 juillet 2012

Présentation Porsche Matmut Carrera Cup à Magny-Cours, 14/15 juillet 2012

 

La situation s’est clarifiée en tête de la Porsche Mobil 1 Supercup à Silverstone. Le double champion en titre René Rast devance d’un seul point Sean Edwards et Norbert Siedler, respectivement 4ème et 2ème du dernier exercice. Vingt points plus loin, soit l’équivalent d’une victoire, le meilleur rookie 2011 Kévin Estre contrôle les autres prétendants au podium final. Alors que le cap de la mi-saison vient d’être franchi, le pilote icsport management est remonté au 4ème rang du classement provisoire grâce aux points de la 6ème place inscrits en Angleterre.

 

Silverstone sous les averses

 

Le Grand Prix de Grande-Bretagne a été marqué par une météo exécrable en début de week-end. Campings inondés et parkings impraticables ont mis la passion des fans à rude épreuve, mais les 125.000 spectateurs présents dimanche ont été récompensés par des cieux plus cléments. « Vendredi, il nous a fallu 3h45 pour arriver au circuit à cause du blocage des parkings » témoignait Kévin « on est arrivé juste à temps pour le briefing ! »

 

Les conditions sont « full wet » pour les essais libres de la Supercup. Sans utiliser de pneus neufs, Kévin signe un 3ème chrono encourageant, qu’il n’est pas parvenu à rééditer samedi lors d’une séance de qualification très compliquée : « nous étions en pneus slicks sur la prégrille. A 2 minutes du début de la séance, la pluie est arrivée et tout le monde est passé en pneus sculptés pour rouler une dizaine de minutes sur le mouillé. Puis, la piste a commencé à sécher et nous avions le choix entre deux stratégies pour le dernier quart d’heure : soit passer les deux trains de pneus neufs disponibles, soit n’en passer qu’un seul en fin de séance et en conserver un pour la course. Nous avons choisi cette deuxième solution, qui ne laissait aucun droit à l’erreur… »

 

Quinze pilotes sont regroupés dans la même seconde à l’issue de ces qualifications, ce qui est tout à fait exceptionnel. Le pilote de l’équipe Hermes Attempto Racing est à moins de 7 dixièmes de la pole, mais il doit se contenter du 11ème temps, sa plus lointaine place de grille de la saison : « Les réglages tenaient du coup de poker compte tenu des conditions en perpétuelle évolution et faute d’avoir pu rouler sur le sec aux essais libres. La voiture sous-virait beaucoup ce qui est très pénalisant à Silverstone. »

 

Kevin sauve les meubles en course sur une piste à nouveau sèche. « J’ai gagné une place au départ et j’ai bien négocié le premier passage dans « the Loop », dont je suis sorti en 6ème position. Ensuite je me suis retrouvé derrière deux pilotes moins rapides mais que je n’ai pas réussi à dépasser. Je me suis mis à côté, il y a même eu un léger contact mais rien à faire. J’ai préféré rester 6ème plutôt que tenter le diable car dans les championnats Porsche, Il faut à tout prix marquer des points. Le moindre abandon se paye au prix fort. »

 

La prochaine manche de la Porsche Mobil 1 Supercup aura lieu le 22 juillet en prélude du Grand Prix d’Allemagne à Hockenheim. Les quatre premiers du classement provisoire ont déjà croisé le fer sur ce circuit fin avril dans le cadre de la Porsche Carrera Cup Allemagne. Kevin avait obtenu le 3ème temps des essais, derrière Edwards mais devant Rast, et une 2ème place en course entre le Britannique et l’Allemand avec le meilleur tour en prime…

 

Retour en terrain connu

 

Le public français pourra voir le champion en titre de la Porsche Matmut Carrera Cup en action pour un « one shot » à Magny-Cours les 14 et 15 juillet. Au volant d’une 911 de l’équipe Nourry Compétition, Kevin retrouvera ainsi l’espace d’un week-end de fête nationale le circuit de sa toute première victoire dans la discipline !