Facebook Suivez-moi sur Twitter  

Articles

Kevin signe une pole et joue les premiers rôles!

Newsletter 9 mai 2012

Kévin Estre, pilote icsport management

Porsche Carrera Cup Deutschland, 3ème et 4ème manches

Eurospeedway Lausitz, 5 et 6 mai 2012

 

La Porsche Carrera Cup allemande a débuté sur un tempo infernal, avec un deuxième circuit visité en deux semaines, toujours en lever de rideau du DTM. Devant les 72.000 spectateurs de l’Eurospeedway Lausitz, Kevin Estre a encore haussé le rythme en s’élançant deux fois de la première ligne de la grille de départ, dont une fois en pole position. Le pilote icsport management a terminé 4ème puis 2ème des deux courses, pour se hisser au 4ème rang du championnat et en tête d’un classement « Rookie » très relevé.

 

Le Lausitzring n’était pas totalement inconnu de Kevin, puisqu’il avait effectué une journée de test sur ce circuit de 3442 mètres plutôt sinueux. Il reprend ses marques aux essais libres puis établit le 2ème chrono absolu en qualification. Mais pour la course courte du samedi, la grille est formée sur la base des deuxièmes meilleurs temps de chaque pilote, et le Français décroche sa première pole position « allemande ».

 

« Au départ, mon coéquipier Nicki Thiim a pris l’avantage » explique Kevin. « Nous avons creusé un écart d’à peu près une seconde. J’étais plus rapide que Nicki mais je n’ai pas voulu risquer l’accrochage dans l’intérêt de l’équipe. Après quelques tours, René Rast est revenu, ce qui changeait la donne. Il fallait tenter une attaque pour prendre la tête. Je suis passé mais en bloquant une roue et Nicki m’a croisé à la sortie du virage. J’avais un plat sur un pneu et je n’ai pu résister à René Rast et Sean Edwards. J’ai fini 4ème avec le pneu à la toile. »

 

Les pilotes ont 24 tours à parcourir dimanche, six de plus que la veille. Kevin prend la roue du poleman Sean Edwards. « Cette fois j’ai choisi de ne pas l’attaquer parce que nous roulions tous les deux dans le même rythme élevé. L’objectif était de s’échapper ensemble et de s’expliquer dans les derniers tours. Nous avons effectivement pris à peu près 4 secondes d’avance, et les autres ne sont jamais revenus. Mais en fin de course il était légèrement plus régulier et je n’ai pas pu l’attaquer. » Cette 2ème place est une bonne affaire, d’autant que Nicki Thiim et René Rast se sont accrochés dans le dernier tour. « Je suis 4ème au classement provisoire après quatre manches disputées, et la situation s’est resserrée au niveau des points. »

 

La « Cup » allemande 2012 est un grand cru ! Elle fera relâche jusqu’au début du mois de juin, mais d’ici là, Kevin va disputer deux courses de la non moins passionnante Porsche Mobil1 Supercup : en lever de rideau du Grand Prix d’Espagne à Barcelone, ce week-end des 12 et 13 mai, puis dans les rues de Monaco deux semaines plus tard.