Facebook Suivez-moi sur Twitter  

Articles

Podium dans le Stadium!

Newsletter icsport, 30 avril 2012

Kévin Estre, pilote icsport management

Porsche Carrera Cup Deutschland, 1ère et 2ème manches, Hockenheim, 28 et 29 avril 2012

 

Une semaine après l’ouverture de la Porsche Mobil 1 Supercup internationale, Kévin Estre s’est attaqué à la Porsche Carrera Cup allemande. Dans l’arène d’Hockenheim, le pilote icsport management a impressionné les 142.000 spectateurs venus assister à la première épreuve du DTM. 2ème puis 3ème sur la grille de départ, il a dû abandonner samedi après un choc arrière, mais il est monté sur la deuxième marche du podium dimanche.

 

Deux séances d’essais libres suffisent au Français de l’équipe Hermes Attempto Racing pour compenser son déficit d’expérience sur le circuit du Grand Prix d’Allemagne. En qualification, il signe le troisième temps absolu, à un dixième de seconde de la pole. Il est même 2ème sur la grille de la course 1, pour laquelle le deuxième meilleur temps de chaque pilote est retenu.

 

Kévin entame idéalement cette première course, avec un départ lumineux qui lui permet de se porter en tête… jusqu’au virage n°2. « J’ai regardé dans mes rétroviseurs, j’ai vu que René Rast était trop loin pour m’attaquer. Je n’ai donc pas protégé ma position mais Sean Edwards était dans l’angle mort et il est passé. Au freinage de la Mercedes Tribüne, mon coéquipier Nicky Thiim a voulu doubler Rast pour prendre la 3ème place, mais il m’a percuté. » Effet immédiat : un tête à queue pour Kévin. Effet à court terme : une Porsche déséquilibrée par une géométrie de suspension arrière gauche modifiée par le choc, un autre tête à queue et un abandon dans les stands au cinquième tour. « C’est dommage car Edwards a crevé et je pouvais au minimum espérer un podium. »

 

La course « longue » du dimanche dure 35 minutes contre 25 pour la « courte » de la veille. Kévin conserve sa 3ème place de départ au premier virage mais il se fait attaquer par Rast un peu plus loin. A la célèbre épingle « Spitzkehr », une passe d’armes entre Rast et van Lagen permet au Français de dépasser ses deux adversaires. « Sean Edwards en a profité pour prendre environ deux secondes d’avance. Je lui en ai repris une, puis l’écart s’est stabilisé. Je devais en même temps surveiller Rast, nous étions tous les trois à 100%. Mentalement, la course a été assez difficile. » Kévin est récompensé de ses efforts par la 2ème place et la satisfaction d’avoir signé le tour le plus rapide en course.

 

Sans transition, la Porsche Carrera Cup Allemagne se poursuivra ce prochain week-end des 5 et 6 mai sur l’Eurospeedway Lausitzring, dans le land de Brandebourg.