Facebook Suivez-moi sur Twitter  

Articles

Deux victoires en Porsche, deux victoires sur BMW… et une McLaren pour Bakou !

Winletter icsport - 28 octobre 2013 par Romane Didier
Kévin Estre, pilote icsport management
Porsche Carrera Cup France et Championnat de France FFSA GT,
Final du GT Tour au Paul Ricard HTTT, 26/27 octobre 2013

Tout juste titré champion de la Porsche Carrera Cup Allemagne, Kévin Estre a effectué un triomphal retour en France à l’occasion de la clôture du GT Tour. Samedi, il a gagné en Porsche Carrera Cup France, une heure avant d’imposer, en compagnie d’Henry Hassid, la BMW Z4 de l’équipe TDS Racing en championnat de France FFSA GT. Comme ce scénario s’est reproduit dimanche, Kévin a réussi l’exploit peu commun d’escalader quatre fois la plus haute marche du podium dans les deux disciplines phares d’un même meeting. Lundi, le pilote icsport management a soufflé ses 25 bougies, et en a fait frissonner 8 autres : celles du moteur d’une McLaren MP4-12C de l’équipe Hexis Racing… qui lui a aussitôt proposé de la rejoindre pour le Bakou World Challenge !



Porsche Carrera Cup France : clin d’œil à l’histoire

L’idée de ce week-end dans le Var est venue d’Henry Hassid, qui cherchait à la fois un équipier pour terminer en beauté sa saison en GT et une Porsche compétitive pour renouer avec la Cup. Un accord a pu être trouvé avec Attempto Racing, l’équipe habituelle de Kévin en Allemagne et en Supercup, pour réunir sous la même bannière les deux champions de la Porsche Matmut Carrera Cup 2011. Cette année-là en effet, Kévin et Henry avaient décroché respectivement les titres A et B dans la discipline.

Une lettre et un chiffre suffisent pour résumer le parcours de Kévin au Paul Ricard : P1. Le pilote de la Porsche n°99 a réalisé le meilleur temps des deux séances d’essais libres, signé les deux pole positions et effectué deux cavaliers seuls victorieux. « L’équipe n’avait jamais couru au Castellet, mais avec sa connaissance de la voiture et mon experience du circuit, nous avons réussi à trouver très vite le bon set-up… »



Championnat de France FFSA GT : BM… double V de la victoire !

Si Kévin était le grand favori en Porsche Cup, on s’attendait moins à le voir aux premières loges au volant d’une voiture qu’il découvrait et qui n’avait jamais gagné en championnat de France. « Avec son moteur avant, la BMW Z4 est très différente des Porsche que j’ai l’habitude de piloter, mais je me suis vite adapté » analysait Kévin. « La voiture est sympa, elle offre un bon grip et l’équipe TDS Racing a fait du très bon boulot. L’ingénieur Jacques Morello est hyper compétent et Henry a été de loin le meilleur « gentleman » du plateau ce week-end. De mon côté, j’ai fait deux courses solides sans erreurs mais ça n’a pas été facile car il y avait du beau monde sur la liste des engagés. »

Parmi les 29 voitures présentes, on relève quelques invités de marque dont HTP Motorsport, qui a gagné les 24 Heures de Spa cette année. «Cette Mercedes-Benz SLS AMG nous a donné du fil à retordre car elle est très rapide en ligne droite. En revanche, elle semblait davantage dégrader ses pneus. Comme elle partait devant, nous avions élaboré une stratégie pour la dépasser : essayer de bien sortir du raccordement avant la ligne droite du Mistral pour profiter d’une bonne aspiration, s’en approcher au plus près à hauteur de la courbe de Signes et tenter de plonger à l’intérieur dans le double droite du Beausset. » Ce plan a parfaitement fonctionné samedi. Parti 9ème, Henry se hisse à la 2ème place derrière la Mercedes. Kévin comble les quelques secondes qui le séparent d’Alon Day, le double à l’endroit prévu et se ménage une avance qui atteindra 8 secondes sous le drapeau… sans oublier de signer le meilleur tour en course.

Le lendemain, Kévin est 2ème sur la grille de la course 2 derrière la Mercedes. « J’étais un peu moins rapide au début mais je suis revenu en fin de relais. J’ai essayé de passer comme samedi mais Alon Day se méfiait et fermait les portes. » Les deux équipages leaders doivent tenir compte d’un handicap temps au moment de leur arrêt au stand : 15 secondes de plus pour la BMW en raison de sa victoire de la veille, 20 pour la Mercedes suite à sa 2ème place et au grade supérieur de son pilote B. Aussi, Henry Hassid repart devant la GT à l’étoile, mais derrière la McLaren de Loeb/Lapierre et la Ferrari d’Ayari/Beaubelique. Trois tours lui suffisent pour prendre l’avantage sur l’italienne et à cinq minutes de la fin, il attaque victorieusement l’anglaise. De la belle ouvrage !



Test McLaren Hexis Racing : Banco pour Bakou

Kévin est resté une journée de plus au Paul Ricard pour effectuer un test à bord d’une des McLaren de l’équipe Hexis Racing. Les champions du Monde FIA GT1 2011 participeront du 22 au 24 novembre au Baku World Challenge, le très attendu final de la FIA GT Series. L’objectif du test était de trouver un équipier au pilote officiel McLaren GT Rob Bell, et il semble que le team-manager Philippe Dumas ait trouvé son bonheur ! « Je suis très heureux d’accueillir dans notre équipe ce garçon incroyablement rapide, humble et travailleur. Cette journée d’essais confirme tout le bien que je pensais de lui. Je peux maintenant prévenir nos concurrents du Baku World Challenge qu’avec un tel talent, accompagné de Rob Bell et de nos légendaires « pitstopmen », il faudra compter avec nous ! » D’ici là, Kévin aura participé à un autre final, celui de la Porsche Mobil 1 Supercup à Abou Dhabi.