Facebook Suivez-moi sur Twitter  

Articles

6 week-ends, 7 courses, 4 podiums dont 2 victoires!

Newsletter Kévin Estre - 4 juin 2014 par Romane Didier

VLN, Nürburgring Nordschleife, 26-27 avril et 17-18 mai / United SportsCar Championship, Laguna Seca 3-4 mai et Detroit 30-31 mai / ADAC GT Masters, Zandvoort 10-11 mai / Blancpain Endurance Series, Silverstone 24-25 mai

De fin avril à fin mai, Kévin Estre a enchaîné sans temps mort six meetings sur cinq circuits différents avec quatre équipes. Si la réussite continue à lui tourner le dos aux Etats-Unis, le pilote d’usine McLaren GT a connu d’intenses satisfactions avec les 12C GT3 des équipes Dörr Motorsport et ART Grand Prix. A leur volant, il a conquis de haute lutte des places sur les podiums des séries VLN et Blancpain Endurance. Kévin et ses équipiers sont même leaders de ce dernier championnat ! Enfin, le Français a conduit la Porsche du team GW IT Racing Team Schütz Motorsport vers une retentissante double victoire à Zandvoort à l’occasion d’une apparition ponctuelle en ADAC GT Masters.



VLN : la 12C GT3 Dörr Motorsport sur la deuxième marche
La série VLN est sans doute la plus « décalée » d’Europe par le caractère extrême du circuit qu’elle utilise en exclusivité, la diversité du plateau et le nombre de voitures qu’elle accueille. On y trouve régulièrement autour de 200 engagés dont une trentaine en GT3, la catégorie reine. Kévin Estre partage cette aventure avec l’équipe Dörr Motorsport, qui a décroché son premier podium de la saison à l’occasion de la troisième manche. Sur le tracé de 24,358 km mixant la boucle Nord et le circuit « DTM » du Nürburgring, Kévin a signé le 3ème temps des essais, avant de se charger du deuxième puis du dernier relais. En fin de course, il est remonté de la 6ème à la 2ème place en réduisant son retard sur le leader de 40’’ à 3’’5 ! Ce scénario aurait pu se répéter deux semaines plus tard, mais la quatrième manche n’a pu aller jusqu’à son terme. Kévin s’était pourtant hissé en tête à la fin du troisième tour… La 12C GT3 du team Dörr Motorsport était 6ème quand le drapeau rouge a mis fin aux débats une heure plus tôt que prévu.

Blancpain : une 12C GT3 ART Grand Prix leader de la série la plus serrée !
A l’opposé du VLN, la Blancpain Endurance Series est homogène puisqu’elle ne s’adresse qu’aux voitures de la catégorie GT3. Elles étaient 43 au départ pour la deuxième manche à Silverstone. Contre toute attente, c’est le chrono établi par Kévin lors de la Q2, avec plus d’essence et une piste moins favorable, qui a qualifié la 12C GT3 n°99 en 6ème position. « Je me suis hissé au 3ème rang après quelques virages mais j’ai dû patienter vingt minutes pour surprendre la Bentley dans le trafic. Je suis remonté sur l’autre McLaren ART Grand Prix d’Alvaro Parente avant de passer le volant à Kevin Korjus, qui s’est rapidement emparé du commandement. Dans la dernière heure, Andy Soucek avait une quinzaine de secondes d’avance quand la course a été neutralisée. La Bentley a ainsi réduit son retard à 6 secondes et nous a doublés à dix minutes du drapeau. Sans cette intervention de la safety car, nous aurions peut-être gagné. » Kévin, Kevin et Andy sont quand même en tête d’un championnat Pro Cup très ouvert avec quatre équipages groupés en trois points !

United SportsCar Championship : un espoir de podium s’envole à Détroit
Kévin Estre et son équipier Patrick Lindsey ont dû se contenter d’une 9ème place à Laguna Seca, mais ils avaient bon espoir d’entrer dans le top 5, voire plus haut, dans les rues de Detroit. Kévin a donné le ton en hissant la Porsche Park Place Motorsports à la 3ème place de la catégorie Grand Tourisme Daytona en qualification. « Patrick était 4ème quand il a effleuré un mur et arraché le rétroviseur droit. Cela nous a contraint à effectuer un arrêt supplémentaire mais le team a changé la porte très vite et nous sommes restés dans le tour des leaders. En profitant d’une neutralisation pour procéder à l’unique changement de pilote, nous sommes revenus de P11 à P7… Et virtuellement P5 car devant, un pilote avait une pénalité à purger, un autre ne s’était pas encore arrêté. Malheureusement, au restart, une Aston Martin a touché ma roue arrière, j’ai tapé le mur, c’était fini. »

ADAC GT Masters : une pige victorieuse dans les dunes
En dernière minute, Kévin a ajouté à son programme une manche de la série allemande ADAC GT Masters, qui est le championnat GT national le plus relevé. Associé à Jaap Van Lagen au volant d’une 911 GT3R de GW IT Racing Team Schütz Motorsport, Kévin a commencé par établir le 2ème temps aux essais. « Les deux courses se sont déroulées sous la pluie. Dans la première, j’ai laissé le volant à Jaap avec 17 secondes d’avance et il en avait encore une dizaine à la fin des 60 minutes de course. Dimanche, nous étions de nouveau en tête au moment du pitstop, de peu devant la meilleure Audi. Je me suis détaché pour finir avec 8 secondes d’avance. »



Kévin va maintenant se produire devant son public, en lever de rideau des 24 Heures du Mans. Le 14 juin, une soixantaine de Porsche 911 GT3 Cup venues d’un peu partout envahiront le Grand Circuit de la Sarthe. L’ancien champion des Porsche Carrera Cup France et Allemagne s’alignera au départ au volant d’une voiture de l’équipe saint-marinaise Tsunami RT. Il retournera ensuite au Nürburgring pour sa première participation aux 24 Heures ADAC, les 21 et 22 juin prochains !